Une question ? Appelez-nous au +33 9 77 215 600

Informations sur l’œuvre

Catégorie

Peinture

Technique

Huile sur toile

Date

1899

Dimensions

128 cm x 95 cm

Signature

Signée et datée

Justificatif(s) d’authenticité

Signée et datée "Louis Ridel 1899"

État de conservation

Très bon

Encadrement

Oui

Localisation

Paris, France

Description

Ce portrait d’une femme pensive dans cet intérieur chaleureux est sans conteste l’une des œuvres majeures du symboliste français Louis Marie Joseph Ridel. Ce tableau est une part intime de sa production artistique. L’artiste a peint cette toile avec justesse et virtuosité. Une lumière très douce s’en dégage, il a pris le soin de chaque détail, notamment pour représenter la robe verte et ses drapés ainsi que les fleurs orangées sur la gauche.
Le contraste provoqué par la mariage entre les couleurs de l’arrière-plan et les couleurs de la robe et du fauteuil, amène de la magie à cette œuvre de grand format. Cette relation entre les couleurs imaginé par l’artiste, apporte une présence spectaculaire à cette femme pensive.

Provenance

Collection particulière française

Bibliographie

E. Bénézit, "Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs", Paris 1999, Vol. 11, p. 684.


Louis Ridel

Peintre
Sculpteur
FranceNé(e) en : 1866

Né à Vannes en 1866, Louis Marie Joseph Ridel s’est formé à Paris en ayant comme maître Gustave Moreau, Alfred de Richemont et Elie Delaunay. Ce peintre symboliste, se lia d’amitié avec Edmond Aman-Jean, Edgar Maxence et Albert Besnard. Il réalisait principalement des portraits de femmes sur toile, des vues peintes de sa Bretagne natale, des panneaux muraux, des gravures et des médailles. 

Il fut sociétaire à Paris du Salon des Artistes Français dès 1901, il a aussi exposé au Salon des Tuileries. Ses œuvres ont figuré lors d’expositions à Berlin, Gand, Le Caire, Venise, Düsseldorf, Amsterdam, Tokyo, Saint-Louis et Pittsburgh. 

Louis Ridel fut décoré à maintes reprises : en 1896 il obtint au Salon des Artistes Français à Paris une mention honorable, en 1898 une médaille de troisième classe, en 1900 de deuxième classe, enfin en 1909 il fut fait Chevalier de la Légion d’Honneur. L’artiste reçu de son vivant de nombreuses commandes officielles pour des panneaux muraux ; pour le Sénat, le Ministère des Travaux Publics et la Mairie du 12ème arrondissement. 

En 1937, l’artiste meurt à l’âge de 71 ans à Paris.  

Les œuvres de l'artiste sont présentes dans les musées français de Nantes, Strasbourg, Pont-Aven mais aussi à l’international à Tokyo, Buenos Aires et Rio de Janeiro.

Louis Ridel

FranceNé(e) en : 1866
Peintre
Sculpteur

Né à Vannes en 1866, Louis Marie Joseph Ridel s’est formé à Paris en ayant comme maître Gustave Moreau, Alfred de Richemont et Elie Delaunay. Ce peintre symboliste, se lia d’amitié avec Edmond Aman-Jean, Edgar Maxence et Albert Besnard. Il réalisait principalement des portraits de femmes sur toile, des vues peintes de sa Bretagne natale, des panneaux muraux, des gravures et des médailles. 

Il fut sociétaire à Paris du Salon des Artistes Français dès 1901, il a aussi exposé au Salon des Tuileries. Ses œuvres ont figuré lors d’expositions à Berlin, Gand, Le Caire, Venise, Düsseldorf, Amsterdam, Tokyo, Saint-Louis et Pittsburgh. 

Louis Ridel fut décoré à maintes reprises : en 1896 il obtint au Salon des Artistes Français à Paris une mention honorable, en 1898 une médaille de troisième classe, en 1900 de deuxième classe, enfin en 1909 il fut fait Chevalier de la Légion d’Honneur. L’artiste reçu de son vivant de nombreuses commandes officielles pour des panneaux muraux ; pour le Sénat, le Ministère des Travaux Publics et la Mairie du 12ème arrondissement. 

En 1937, l’artiste meurt à l’âge de 71 ans à Paris.  

Les œuvres de l'artiste sont présentes dans les musées français de Nantes, Strasbourg, Pont-Aven mais aussi à l’international à Tokyo, Buenos Aires et Rio de Janeiro.