Une question ? Appelez-nous au +33 9 77 215 600

Informations sur l’œuvre

Catégorie

Peinture

Technique

Acrylique sur toile

Date

2020

Dimensions

63 cm x 54 cm

Signature

Signée au dos

Justificatif(s) d’authenticité

Peinture vendue accompagnée d'un certificat d'authenticité délivré par JonOne

État de conservation

Très bon

Encadrement

Oui

Localisation

Toulouse, France

Description

"Roll up" est une acrylique sur toile de JonOne. Ce tableau de 2020 est encadré dans une caisse américaine noire. Dimensions hors cadre : 63 x 54 cm - Dimensions avec cadre : 68 x 60 cm.

Cette acrylique sur toile est signée, datée, titrée et située au dos : "Jonone Roll up 2020 Paris".


JonOne

Peintre
États-UnisNé(e) en : 1963Artiste célèbreArtiste célèbre

John Andrew Perello, alias JonOne, est un peintre et graffeur né en 1963 à New York. C’est à l’âge de 17 ans qu’il commence à s’intéresser au graffiti avec White Man, son ami d’enfance. JonOne a même fondé un groupe d'artistes les "156 All Starz", en compagnie de Rac7 et Kyle. Ils étaient actifs dans le métro de New York au début des années 1980.

À la même époque, Jean-Michel Basquiat laisse son empreinte un peu partout dans les rues de New York en dispersant ses SAMO (Same Old Shit). JonOne s'est rapidement fait un nom dans la rue en créant des œuvres abstraites influencées par la couleur, le mouvement et l’énergie de la ville. Son style était unique puisqu’à cette époque les graffeurs travaillaient dans des registres esthétiques plus figuratifs.

JonOne est donc un artiste innovant qui se démarque des autres artistes américains de son temps.

En 1987, JonOne s’installe définitivement à Paris pour suivre un ami qui se nomme Bando. Il découvre rapidement que cette ville est devenue sa "nouvelle maison". À Paris, il se sent inspiré et peut créer librement.

À Paris, JonOne rejoint l'association des "Usines Éphémères" qui a pris ses quartiers dans des locaux abandonnés de l'hôpital Bretonneau dans le 18ème arrondissement de Paris. À partir de 1983 et pendant environ 5 ans, des peintres, des chanteurs, des plasticiens, des photographes et des musiciens se réunissaient dans ce lieu créatif. En plus de JonOne, cet hôpital éphémère a vu passer plus de 2000 artistes. Parmi eux, les groupes musicaux FFF et Human Spirit Pro-Zak, Jean-Louis Aubert, Axel Bauer, Thomas Hirschhorn, Huang Yong Ping, Philippe Mayaux, Michel Blazy, Jean Luc Verna, Ghada Amer, Eric Maillet, Daniel Spoerri, Julio Villani, Claude Closky...

C’est aussi à Paris que l’artiste découvre un nouveau support qui va révolutionner son art : la toile. Dans ses peintures graffiti, il utilise l'entièreté des espaces, les vides n’existent pas. La couleur est vitale pour JonOne, ses toiles sont des improvisations abstraites qui nous apportent de la joie de vivre.

JonOne s’est rapidement fait un nom au sein du milieu artistique parisien. Aujourd’hui, de nombreuses entreprises font appel à l’artiste pour des collaborations, on peut citer notamment : Leclerc, Lacoste, Daum, Guerlain, Perrier, Thalys, Air France, Tumi…

La créatrice de mode Agnès B. fut une de ses premières mécènes à son arrivée en France. Depuis 2011, l’artiste est également un des ambassadeurs de la Fondation Abbé Pierre.

JonOne a exposé dans le monde entier : à Séoul, Miami, Monaco, Paris, Genève, Monaco, New York, Tokyo, Hong Kong, Bruxelles, Londres, Abidjan et Moscou.

Une citation de l'artiste résume bien son art et sa personnalité : "La peinture m'ouvre à moi-même, elle me permet d'entrer en communication avec ce que je suis".

JonOne

États-UnisNé(e) en : 1963Artiste célèbreArtiste célèbre
Peintre

John Andrew Perello, alias JonOne, est un peintre et graffeur né en 1963 à New York. C’est à l’âge de 17 ans qu’il commence à s’intéresser au graffiti avec White Man, son ami d’enfance. JonOne a même fondé un groupe d'artistes les "156 All Starz", en compagnie de Rac7 et Kyle. Ils étaient actifs dans le métro de New York au début des années 1980.

À la même époque, Jean-Michel Basquiat laisse son empreinte un peu partout dans les rues de New York en dispersant ses SAMO (Same Old Shit). JonOne s'est rapidement fait un nom dans la rue en créant des œuvres abstraites influencées par la couleur, le mouvement et l’énergie de la ville. Son style était unique puisqu’à cette époque les graffeurs travaillaient dans des registres esthétiques plus figuratifs.

JonOne est donc un artiste innovant qui se démarque des autres artistes américains de son temps.

En 1987, JonOne s’installe définitivement à Paris pour suivre un ami qui se nomme Bando. Il découvre rapidement que cette ville est devenue sa "nouvelle maison". À Paris, il se sent inspiré et peut créer librement.

À Paris, JonOne rejoint l'association des "Usines Éphémères" qui a pris ses quartiers dans des locaux abandonnés de l'hôpital Bretonneau dans le 18ème arrondissement de Paris. À partir de 1983 et pendant environ 5 ans, des peintres, des chanteurs, des plasticiens, des photographes et des musiciens se réunissaient dans ce lieu créatif. En plus de JonOne, cet hôpital éphémère a vu passer plus de 2000 artistes. Parmi eux, les groupes musicaux FFF et Human Spirit Pro-Zak, Jean-Louis Aubert, Axel Bauer, Thomas Hirschhorn, Huang Yong Ping, Philippe Mayaux, Michel Blazy, Jean Luc Verna, Ghada Amer, Eric Maillet, Daniel Spoerri, Julio Villani, Claude Closky...

C’est aussi à Paris que l’artiste découvre un nouveau support qui va révolutionner son art : la toile. Dans ses peintures graffiti, il utilise l'entièreté des espaces, les vides n’existent pas. La couleur est vitale pour JonOne, ses toiles sont des improvisations abstraites qui nous apportent de la joie de vivre.

JonOne s’est rapidement fait un nom au sein du milieu artistique parisien. Aujourd’hui, de nombreuses entreprises font appel à l’artiste pour des collaborations, on peut citer notamment : Leclerc, Lacoste, Daum, Guerlain, Perrier, Thalys, Air France, Tumi…

La créatrice de mode Agnès B. fut une de ses premières mécènes à son arrivée en France. Depuis 2011, l’artiste est également un des ambassadeurs de la Fondation Abbé Pierre.

JonOne a exposé dans le monde entier : à Séoul, Miami, Monaco, Paris, Genève, Monaco, New York, Tokyo, Hong Kong, Bruxelles, Londres, Abidjan et Moscou.

Une citation de l'artiste résume bien son art et sa personnalité : "La peinture m'ouvre à moi-même, elle me permet d'entrer en communication avec ce que je suis".