Informations sur l’œuvre

Catégorie

Sculpture

Matériau

Aluminium patiné

Date

2011

Dimensions

84 cm x 190 cm x 30 cm

Signature

Signée

Justificatif(s) d’authenticité

Vendue accompagnée d'un certificat d'authenticité délivré par la Fonderie Christian Maas

État de conservation

Très bon

Localisation

Toulouse, France

Description

Le "Guépard marchant " est une sculpture en aluminium patiné de Christian Maas. Elle porte le cachet du fondeur sur une patte arrière et elle est également signée par l'artiste. Cette sculpture mesure 190 cm et pèse environ 15kg.

L'artiste

Sculpteur

Christian Maas

Né(e) en 1951
France

Biographie

Christian Maas est né le 11 septembre 1951, à Saint-Étienne en France. Il est un sculpteur français qui s'est fait reconnaître notamment grâce à des commandes publiques.

Après des études en langues étrangères, en lettres modernes et en histoire de l'art, Christian Maas fait le tour du monde, avant de se consacrer exclusivement à la sculpture. Il s'initie à la manipulation des matières, et particulièrement du bronze au sein de diverses fonderies. Depuis 1987, il se consacre pleinement à la pratique de son art.

En 1988, il commence un apprentissage en atelier pour travailler la cire et le plâtre. En 1989, il peaufine son travail artistique sur cire en atelier dans les fonderies qui l'accueillent.

En 1991, il commence une série d'hommages à Brancusi, Zadkine, Moore, Archipenko, ce sont ses premiers travaux personnels. Dans le même temps, il fait ses premières fontes et découvre les patines.

En 1992 et 1993, il crée des sculptures mobilières : des tables, des commodes, des consoles, des luminaires.

En 1994 et 1995, il prend une direction hyper-réaliste avec les séries féminines des Windy Day, Canicula, l'Invitation, Extasy, Fusion, puis il réalise ses premières "grandes tailles" (1,80 m).

En 1996, il réalise ses premières œuvres monumentales animalières comme son grand Cheval et son grand Taureau (grandeur nature), ainsi que de grandes fontaines de plus de deux mètres de haut.

En 1997, il continue ses sujets animaliers monumentaux, chevaux, taureaux, cerfs, sangliers et travaille aussi, sur les Wargils, femmes érotiques grandeur nature. Parallèlement, il exécute des travaux pour Louis Cane.

En 1998, il conçoit ses premières sculptures commémoratives. Aussi, il rencontre René Bouvier qui devient son agent et sur ses conseils, il réalise des œuvres autour de Bacchus et des symboles de la vigne et du vin, sa période Bachique.

En 1999, ses œuvres sont présentes au Salon Museum Expression et au Carrousel du Louvre à Paris.

En juillet 1999, il demande à René Bouvier de créer et de déposer la marque "Christian Maas Diffusion". Parallèlement, depuis janvier 1999, il obtient ses premières cotations sur le marché international de l'art.

Christian Maas, signe également depuis plusieurs années, sous les pseudonymes de Paul Michel, et David Alan Jones.