Une question ? Appelez-nous au +33 9 77 215 600

Informations sur l’œuvre

Catégorie

Peinture

Technique

Huile sur toile

Période

Fin du 20ème siècle

Dimensions

50 cm x 73 cm

Signature

Signée en bas au centre

État de conservation

Très bon

Encadrement

Oui

Localisation

Toulouse, France

Description

Une très belle huile sur toile signée en bas au centre par Pierre Ambrogiani (1907-1985). Cette toile représente un paysage nocturne avec des couleurs éclatantes.

Cette peinture est vendue encadrée dans une caisse américaine noire. Dimensions sans cadre : 50 x 73 cm Dimensions avec cadre: 56,5 x 79,5 cm.


FranceNé(e) en : 1907Artiste célèbreArtiste célèbre

Pierre Ambrogiani est né à Ajaccio le 16 janvier 1907. Rapidement, ses parents s’installent à Marseille. Dès 1920, il est employé à Marseille-Colbert en tant que porteur de dépêches, il devient ensuite facteur à la Poste de Marseille de 1928 à 1950.

En 1936, avec l’aide de Louis Aragon et d’André Malraux, il participe à la création de la toute première maison de la culture en province. Il est accompagné de ses amis peintres de Marseille, Antoine Serra, François Diana et Louis Toncini.

Pierre Ambrogiani s’est lié d’amitié avec Marcel Pagnol et Jean Giono. Ce dernier disait même : "On peut faire le portrait d'un caractère en faisant le portrait d'un paysage. Il n'y a pas pour le peintre, et en particulier pour Ambrogiani, de barrière entre les passions, les couleurs et les formes.".

Figure marseillaise, Pierre Ambrogiani se définissait lui-même comme "un gourmand de la couleur", sa carrière prolifique a profondément marqué l’expressionnisme français. Réputé pour sa palette aux couleurs vives, il peint les paysages du Midi et les natures mortes avec grand talent. Sa palette colorée reprend les couleurs chères à Vincent van Gogh, qu'il admirait tout particulièrement.

Marcel Pagnol disait : "Je dis qu’en face de ses natures mortes, de ses fermes, de son faucheur, il n’est pas ridicule de prononcer le nom de Cézanne.". Pierre Ambrogiani est décédé le 23 octobre 1985 à l’âge de 78 ans, laissant derrière un ensemble remarquable d’œuvres. Certaines œuvres de Pierre Ambrogiani sont aujourd’hui conservées dans de prestigieux musées, principalement en France.

"Maître de la forme, Ambrogiani, lorsqu'il se trouve dans la nature, en ses solitaires journées de travail devant les montagnes du Lubéron, découvre immédiatement les formes essentielles, logiques et pures des terrains qui s'enchaînent, des végétations qui s'ordonnent et aussi des figures simples et puissantes des paysans au travail. Loin de s'attarder aux détails, aux accidents fragmentaires, il voit les amples formes massives, les larges correspondances qui font de chacune de ses toiles une construction solide comme le sol et les robustes mas du pays. La simplicité est parfois telle que son art semble à certains moments rejoindre l'abstraction, mais il reste toujours imprégné des intenses sensations, des délectations lumineuses reçues par l'œil, attestant la communion intime du peintre et de la nature. Le même corps à corps de Paul Cézanne avec la réalité est aussi celui d'Ambrogiani, lorsqu'il peint un ruisselant et dionysiaque bouquet de fleurs, une masse grouillante de ces fruits de mer dont il se délecte, une truculente foule en fête, une fière troupe de toreros chamarrés. Toutes ces formes se transmuent aussitôt en vibrantes taches de couleurs, d'un éclat débordant, chantant comme celui du soleil." Raymond Charmet

Pierre Ambrogiani

FranceNé(e) en : 1907Artiste célèbreArtiste célèbre
Peintre

Pierre Ambrogiani est né à Ajaccio le 16 janvier 1907. Rapidement, ses parents s’installent à Marseille. Dès 1920, il est employé à Marseille-Colbert en tant que porteur de dépêches, il devient ensuite facteur à la Poste de Marseille de 1928 à 1950.

En 1936, avec l’aide de Louis Aragon et d’André Malraux, il participe à la création de la toute première maison de la culture en province. Il est accompagné de ses amis peintres de Marseille, Antoine Serra, François Diana et Louis Toncini.

Pierre Ambrogiani s’est lié d’amitié avec Marcel Pagnol et Jean Giono. Ce dernier disait même : "On peut faire le portrait d'un caractère en faisant le portrait d'un paysage. Il n'y a pas pour le peintre, et en particulier pour Ambrogiani, de barrière entre les passions, les couleurs et les formes.".

Figure marseillaise, Pierre Ambrogiani se définissait lui-même comme "un gourmand de la couleur", sa carrière prolifique a profondément marqué l’expressionnisme français. Réputé pour sa palette aux couleurs vives, il peint les paysages du Midi et les natures mortes avec grand talent. Sa palette colorée reprend les couleurs chères à Vincent van Gogh, qu'il admirait tout particulièrement.

Marcel Pagnol disait : "Je dis qu’en face de ses natures mortes, de ses fermes, de son faucheur, il n’est pas ridicule de prononcer le nom de Cézanne.". Pierre Ambrogiani est décédé le 23 octobre 1985 à l’âge de 78 ans, laissant derrière un ensemble remarquable d’œuvres. Certaines œuvres de Pierre Ambrogiani sont aujourd’hui conservées dans de prestigieux musées, principalement en France.

"Maître de la forme, Ambrogiani, lorsqu'il se trouve dans la nature, en ses solitaires journées de travail devant les montagnes du Lubéron, découvre immédiatement les formes essentielles, logiques et pures des terrains qui s'enchaînent, des végétations qui s'ordonnent et aussi des figures simples et puissantes des paysans au travail. Loin de s'attarder aux détails, aux accidents fragmentaires, il voit les amples formes massives, les larges correspondances qui font de chacune de ses toiles une construction solide comme le sol et les robustes mas du pays. La simplicité est parfois telle que son art semble à certains moments rejoindre l'abstraction, mais il reste toujours imprégné des intenses sensations, des délectations lumineuses reçues par l'œil, attestant la communion intime du peintre et de la nature. Le même corps à corps de Paul Cézanne avec la réalité est aussi celui d'Ambrogiani, lorsqu'il peint un ruisselant et dionysiaque bouquet de fleurs, une masse grouillante de ces fruits de mer dont il se délecte, une truculente foule en fête, une fière troupe de toreros chamarrés. Toutes ces formes se transmuent aussitôt en vibrantes taches de couleurs, d'un éclat débordant, chantant comme celui du soleil." Raymond Charmet