Une question ? Appelez-nous au +33 9 77 215 600

Informations sur l’œuvre

Catégorie

Peinture

Technique

Huile et spray sur dibond

Date

2020

Dimensions

100 cm x 70 cm

Signature

Signée et datée au dos

Justificatif(s) d’authenticité

Cette œuvre de Maxence Doré est vendue accompagnée d’une facture et d’un certificat d’authenticité. "Lignes d'écumes 1.1" est signée, datée et titrée au dos. Dimensions de l'œuvre avec cadre : 102.5 x 72.5 cm

État de conservation

Très bon

Encadrement

Oui

Localisation

Yvelines, France

Description

"Lignes d'écumes 1.1" fait partie de la série des "Cartes de paysages" de Maxence Doré. Cette œuvre est encadrée dans un encadrement blanc choisi par l'artiste.

Provenance

Atelier de l'artiste


FranceNé(e) en : 1990Artiste émergentArtiste émergent

Maxence Doré s’inscrit dans un style pictural d’une mouvance écologiste. Influencé par le mouvement « Dans quelle vie tu Monde » (2005-2010), il a très vite eu une conscience écologique forte. Dans un cadre d’esthétisme conscientisant, il espère changer les esprits grâce au beau. Présentant un travail abouti et techniquement complexe, il invite le spectateur à se positionner face à la pollution due au pétrole, aux terres rares et à l’or.

Se positionnant comme un lanceur d’alerte, l’artiste doit, selon lui, inviter le spectateur à se poser des questions, le forcer à voir ce qu’il se refuse de voir. Dans cette perspective Maxence Doré, au lieu de choisir une vision crépusculaire ou violente, a choisi au contraire d’amener le « Moi » du spectateur par la beauté. S’inspirant ainsi de la rhétorique de Karl Huysmans (1848-1907) où la beauté est quintessence de tout, Maxence Doré use de cet axe pour nous délivrer son message.

Interview de l'artiste - Dans l'atelier de Maxence Doré : un artiste planétaire

Maxence Doré

FranceNé(e) en : 1990Artiste émergentArtiste émergent
Peintre

Maxence Doré s’inscrit dans un style pictural d’une mouvance écologiste. Influencé par le mouvement « Dans quelle vie tu Monde » (2005-2010), il a très vite eu une conscience écologique forte. Dans un cadre d’esthétisme conscientisant, il espère changer les esprits grâce au beau. Présentant un travail abouti et techniquement complexe, il invite le spectateur à se positionner face à la pollution due au pétrole, aux terres rares et à l’or.

Se positionnant comme un lanceur d’alerte, l’artiste doit, selon lui, inviter le spectateur à se poser des questions, le forcer à voir ce qu’il se refuse de voir. Dans cette perspective Maxence Doré, au lieu de choisir une vision crépusculaire ou violente, a choisi au contraire d’amener le « Moi » du spectateur par la beauté. S’inspirant ainsi de la rhétorique de Karl Huysmans (1848-1907) où la beauté est quintessence de tout, Maxence Doré use de cet axe pour nous délivrer son message.

Interview de l'artiste - Dans l'atelier de Maxence Doré : un artiste planétaire