Une question ? Appelez-nous au +33 9 77 215 600

Les 10 artistes les plus cotés sur le marché de l’art en 2020

Revenir au journal
Par Art Shortlist6 min
20/10/20

Vous souhaitez connaître les 10 artistes les plus cotés sur le marché de l’art en 2020 ? Alors vous êtes au bon endroit. Pour vous, nous avons sillonné les différentes bases de données spécialisées pour établir cette hiérarchie. Ce classement est bien sûr à prendre avec des pincettes puisqu’il dépend directement de la qualité et du nombre d’œuvres vendues en ventes publiques sur l’année pour chaque artiste. Voyons qui sont, pour le moment, les artistes les plus cotés de l’année 2020.


1 - Pablo Picasso

Les Demoiselles d’Avignon, Pablo Picasso, 1907

Abonné à la 1ère place de ce classement depuis de nombreuses années, Pablo Picasso est toujours l’artiste le plus cher au monde en 2020. Entre 2000 et 2020, Pablo Picasso s’est même hissé 15 fois en tête de ce classement ! Depuis le début de l’année 2020, plus de 1700 œuvres de l’artiste ont été vendues dans le monde. Les collectionneurs se l’arrache, en effet, les invendus de Picasso ne représentent que 18 % en 2020 !

Il est intéressant noter que sur les 20 dernières années, 31 % des œuvres vendues de l’artiste espagnol l’ont été aux États-Unis et seulement 12 % en France.


À lire aussi : 10 choses à savoir sur Pablo Picasso


2 - Francis Bacon

Painting, Francis Bacon, 1971

Plus surprenant, nous retrouvons l’artiste britannique réputé pour ses triptyques à la seconde place de ce classement. Entre 2016 et 2019, Francis Bacon figurait entre la 20ème et la 13ème place.

Avec seulement 52 œuvres vendues en ventes publiques et un chiffre d’affaires total de 73 millions d’euros, le britannique affiche une cote affolante en 2020. Sur les 20 dernières années, 75 de ses œuvres ont dépassé la barre des 5 millions d’euros, un artiste qui semble avoir les faveurs des américains et des britanniques, en effet, 98 % des montants dépensés pour l’artiste le sont dans ces deux régions du monde !


3 - Zao Wou-Ki

06.01.68, Zao Wou-Ki, 1968

Mort en 2013, l’artiste chinois devenu français en 1963 a vu sa cote exploser sur les 20 dernières années. Sur ce point, les bases de données sont unanimes, la valeur de l’artiste a au moins été multiplié par 13 en l’espace de 20 ans.

L’artiste qui fut l’ami de Pierre Soulages, Henri Michaux ou Joan Miró est passé de la 191ème place en 2000 à la 3ème cette année. Zao Wou-Ki conserve donc cette place qu’il occupe depuis 2018. D’un point de vue géographique, les plus belles ventes de l’artiste se déroulent généralement à Hong Kong, en Chine et en France.


4 - Roy Lichtenstein

Nurse, Roy Lichtenstein, 1964 © Estate of Roy Lichtenstein

Le célèbre pop-artiste rate de peu le podium de ce classement, mais obtient tout de même une remarquable 4ème place. C'est simple, depuis 2001 l’artiste américain s’est toujours classé dans le top 50.

En moyenne, 400 œuvres de Roy Lichtenstein sont vendues chaque année en ventes publiques et plus de la moitié des ventes ont lieu aux États-Unis. Les collectionneurs américains ne sont d’ailleurs pas étrangers à l'évolution actuelle de la cote de l’artiste, en effet, plus de 80 % des sommes dépensées en ventes pour l’artiste le sont par des ressortissants américains !


5 - David Hockney

A Bigger Splash, David Hockney, 1967

Vous l’avez vu venir ? Le britannique aux lunettes rondes est le seul artiste vivant qui figure dans ce top 10, un exploit considérable !

Il faut dire que sa cote à pris une autre dimension ces dernières années, ses œuvres atteignent des prix records lors des ventes, avec notamment des tableaux comme Pool with two figures ou The Splash, des tableaux vendus respectivement 79,7 millions d'euros et 28,5 millions d'euros frais compris.


À lire aussi : 10 choses à savoir sur David Hockney


6 - René Magritte

La géante II, René Magritte, 1950 (en vente sur Art Shortlist)

Ceci n’est pas un article ? À priori si René, on vous rassure ! Depuis l’an 2000, René Magritte n’a jamais quitté les 100 premières positions de ce classement. Ces deux dernières années, il connait du succès avec une 11ème place en 2019 et un 6ème place en 2020.

Sur les trois dernières années d’importants records ont été établi pour des œuvres de l’artiste surréaliste belge, on peut notamment citer : Le principe du plaisir, une huile sur toile vendue en 2018 aux États-Unis pour 27 millions de dollars frais compris, ou encore : À la rencontre du plaisir, un tableau vendu en 2020 à Londres pour plus de 22 millions d’euros avec les frais. Alors oui on peut le dire, la cote de Magritte s’envole !


Découvrir René Magritte sur Art Shortlist


7 - San Yu

Cinq nus, San Yu, 1950

Grand ami d’Henri Matisse, ce peintre franco-chinois a vécu une grande partie de sa vie en France où il s’est éteint en 1966. Il bénéficie d’une cote importante depuis de nombreuses années, mais cette année, il a su tiré son épingle du jeu sur le marché de l’art, il passe ainsi de la 15ème place en 2019 à la 7ème en 2020, une très belle progression ! 

En 2002, l’artiste occupait la 2513ème place, ce qui signifie qu’entre 2002 et 2020, il a gagné 2506 places. Le marché pour cet artiste se situe principalement en Asie : en Chine, à Hong Kong et à Taïwan. En 2020, le taux d’invendus pour les œuvres de San Yu est extrêmement faible : 6 %.


8 - Jean-Michel Basquiat

Grillo, Jean-Michel Basquiat, 1984

Sans surprise, la star américaine du marché de l’art continue sur sa lancée, Jean-Michel Basquiat gagne même deux places par rapport à l’année 2019. En 2020, un nouveau record pour un dessin de Basquiat a été établi : Untitled (Head) a été vendu 15 millions de dollars avec les frais à New York, un prix considérable pour un dessin de 75 x 55 cm !

À en croire les différentes bases de données spécialisées sur les prix de l’art, la cote de Basquiat serait 150 fois plus importante en 2020 qu’en 2000. Les deux marchés les plus actifs pour cet artiste sur les vingt dernières années sont les États-Unis et le Royaume-Uni. Les deux pays concentrent respectivement 65 % et 29 % des montants dépensés pour des œuvres de Jean-Michel Basquiat.


À lire aussi : Jean-Michel Basquiat à la source du mouvement hip-hop


9 - Andy Warhol

Salle Andy Warhol au Hamburger Bahnhof de Berlin © Dalbera

L’homme que l’on surnommait "le pape du Pop Art" se trouve classé derrière un artiste qu’il a bien connu : Jean-Michel Basquiat. Cette honorable 9ème position est une légère régression pour Andy Warhol, lui qui a toujours figuré entre la 1ère et la 8ème place entre 2000 et 2019.

Pour l'instant, cette année n’a donc pas été une année record pour lui, mais elle reste une bonne année avec plus de 800 de ses œuvres vendues à travers le monde et 25 % d’œuvres invendues. Avec 40 % des lots proposés sur les deux dernières décennies, c’est le marché américain qui reste le plus actif pour Andy Warhol.


10 - Joan Mitchell

Rock Bottom, Joan Mitchell, 1960-1961 © smallcurio

Nous clôturons ce top 10 avec une artiste américaine, la seule femme de ce classement. Joan Mitchell qui a vécu une grande partie de sa vie en France, elle est l’une des figures majeures de l’expressionnisme abstrait. 

Cette année est un grand cru pour la cote de l’artiste puisque 4 de ses tableaux ont été vendus à plus de 5 millions d’euros. L’œuvre la plus chère de Joan Mitchell en 2020 est pour le moment : La Grande Valée V de 1983, un chef-d'œuvre coloré vendu pour plus de 14 millions de dollars avec les frais. 

Est-ce étonnant de voir cette artiste dans le Top 10 ? Pas vraiment, car depuis 2000, Joan Mitchell a toujours figuré parmi les 200 artistes les plus cotés au monde. Cependant, on constate que sa cote a connu une augmentation constante sur les vingt dernières années, en effet, elle a été multipliée par 235 entre 2000 et 2020 !


À lire aussi : 7 choses à savoir sur Joan Mitchell


Remarques sur l’absence de certains artistes :

Parmi les grands absents de ce classement ont peu citer : Claude Monet, Zhang Daqian, Qi Baishi, Gerhard Richter, Mark Rothko, Amedeo Modigliani, Paul Cézanne, Léonard de Vinci, etc…

En effet, on peut expliquer leur absence du fait que ces artistes n’ont pas eu assez d’œuvres vendues en ventes publiques sur l’année 2020, notamment en raison de la crise sanitaire qui a fortement ralenti le marché de l’art international. Aussi, il ne faut pas oublier que les plus importants musées du monde détiennent déjà la plupart des œuvres majeures de ces artistes, ce qui fait que leurs chefs-d’œuvre passent rarement en ventes publiques.