Une question ? Appelez-nous au +33 9 77 215 600

7 choses à savoir sur Joan Mitchell

Revenir au journal
Par Art Shortlist3 min
01/12/20

Célèbre pour ses immenses toiles aux couleurs intenses et audacieuses, Joan Mitchell est sans conteste l’une des plus grandes artistes abstraites de tous les temps. Découvrez 7 choses à savoir sur Joan Mitchell.


1 - Elle s’est passionnée pour l’art dès son plus jeune âge

Joan Mitchell est née en 1925 à Chicago. Sa mère, Marion Strobel, était poète, et son père, James Herbert Mitchell, était un célèbre médecin américain. Dès son enfance, la petite Joan se passionne pour la peinture et la poésie, notamment grâce à sa mère qui lui a ouvert les portes de la créativité. C'est donc son éducation familiale qui l’a poussé très jeune à développer son imagination et sa personnalité artistique.


À lire aussi : 10 choses à savoir sur David Hockney


2 - Elle a reçu une solide formation artistique

L'Art Institute of Chicago

À partir de 1944, Joan Mitchell suit une formation à l’Art Institute of Chicago, elle y obtiendra un master en 1950. En parallèle, elle étudie à l’école new-yorkaise d’Hans Hoffmann et voyage en Europe, notamment en France, en Italie et en Espagne.


3 - Elle fut l’une des artistes majeures de l’École de New York

Joan Mitchell dans son atelier

En 1950, Joan Mitchell rencontre des artistes comme Franz Kline ou Willem de Kooning. Elle parvient rapidement à se faire une place au sein d’un groupe d’artistes majoritairement masculin : Le "8th Street Club" (Le Club de la 8ème rue), aussi appelé "Artist’s Club". Ce club est né de la volonté des artistes de l’expressionnisme abstrait américain d’aménager un lieu de rencontre pour partager des projets et des idées artistiques.


4 - Elle s’est installée en France en 1959

Joan Mitchell et Jean-Paul Riopelle à Chicago en 1959

Mariée à un certain Barney Rosset, Joan Mitchell divorce en 1952. Quelques années plus tard, elle se met en couple avec le peintre canadien Jean-Paul Riopelle.

Avec son nouveau compagnon, l’artiste américaine se rend régulièrement en France et décide de s’installer à Paris en 1959. En 1967, elle fait l’acquisition d’une propriété à Vétheuil, une commune située à environ 50 km au nord-ouest de Paris.

Vétheuil en été, Claude Monet, 1898

La "maison à la campagne" de Joan Mitchell était localisée à deux pas d’une maison un temps habitée par Claude Monet, juste avant qu'il n'achète sa célèbre propriété de Giverny. 


À lire aussi : Secrets sur les couleurs utilisées par Claude Monet


5 - Elle aimait peindre des grands formats

Minesota, Joan Mitchell, 1980 © Joan Mitchell Foundation

Joan Mitchell a produit des toiles imposantes : des diptyques, des triptyques, et même des polyptyques. Aujourd’hui, on trouve bon nombre de ses œuvres dans les plus grands musées d’art moderne à travers le monde.


6 - Son art est décrit comme "un subtil mélange"

Rock Bottom, Joan Mitchell, 1960-1961

La peinture de Joan Mitchell est un savant mélange entre bravoure, fougue et délicatesse. De manière générale, les coups de pinceaux de Joan Mitchell sont énergiques. Aujourd’hui, Joan Mitchell est une source d’inspiration pour de nombreux artistes. Elle disait de ses tableaux qu’ils devaient « transmettre le sentiment d’un tournesol en train de faner »


7 - Depuis l’an 2000, sa cote sur le marché de l’art a explosé