Une question ? Appelez-nous au +33 9 77 215 600

Focus sur une œuvre : la Vigne rouge de Vincent Van Gogh

Revenir au journal
Par Thibault de Watrigant3 min
03/06/20

Cette peinture à l’huile de 1888 est conservée au Musée Pouchkine de Moscou, elle offre de remarquables recherches sur la couleur. Découvrons ensemble "la Vigne rouge" de Vincent Van Gogh, l’une des seules toiles qu’il aurait vendu de son vivant.

La Vigne rouge, Vincent Van Gogh, 1888, huile sur toile, Musée Pouchkine de Moscou


Sommaire

  • Une scène de vendanges aux couleurs remarquables
  • Le seul tableau vendu de son vivant par Vincent Van Gogh ?
  • L’historique du tableau


Une scène de vendanges aux couleurs remarquables

Ce tableau est une représentation des vendanges dans la campagne près d’Arles, plus exactement à Montmajour. Les couleurs utilisées par Van Gogh pour cette composition sont étonnantes, l’artiste oppose des couleurs comme le violet ou le jaune. Il réussit à harmoniser sa toile avec du vert, du bleu, du orange et bien sûr du rouge.

Certains verront dans cette œuvre les prémices du Fauvisme, avec l’utilisation des couleurs comme un moyen de structurer la composition, et même de l’animer. Au cours de la période de septembre 1888 à octobre 1888, Van Gogh se concentre dans ses toiles sur les effets produits par la couleur.

Un passage d’une lettre du 2 octobre 1888 écrite par Vincent Van Gogh à Eugène Boch, peintre impressionniste, nous donne des informations sur le lieu qui lui a inspiré ce tableau : « Je dois aller travailler dans la vigne près de Montmajour. Elle est toute pourpré jaune vert sous le ciel bleu, un beau motif de couleur. ».


À lire aussi : Focus sur une œuvre - l'Atelier au mimosa de Pierre Bonnard


Le seul tableau vendu de son vivant par Vincent Van Gogh ?

Cette œuvre est considérée comme la seule toile vendue publiquement et de son vivant par Vincent Van Gogh. Toutefois, il semblerait que cette information soit erronée puisque des échanges de lettres entre Théo et Vincent Van Gogh viennent contredire cette version. En effet, dans des écrits Vincent Van Gogh annonce à son frère avoir vendu en 1888 un « portrait d’un ami du père Tanguy » pour la somme de 20 francs.

Après l’histoire invraisemblable de l’oreille coupée, on associe souvent Vincent Van Gogh, au fait qu’il n’a pas vendu d’œuvres de son vivant. On ne peut que le constater, Van Gogh n’a pas eu le succès qu’il méritait de son vivant…

La Vigne rouge fut vendue aux enchères pour 400 francs en 1890 avec l’aide de Théo Van Gogh. La toile fut achetée par Anna Boch, la sœur d’Eugène Boch, une artiste impressionniste belge et importante mécène à son époque.


L’historique du tableau

En 1890, il fut exposé au Salon annuel du groupe des vingt à Bruxelles, puis acheté par Anna Boch, elle-même membre de ce groupe. 1890 est une année tragique, car c'est en 1890 que Vincent Van Gogh s'est suicidé.

En 1906, Sergueï Chtchoukine a fait l’acquisition de ce tableau. Ensuite, avec l’arrivée des Bolcheviques, l’ensemble de la collection de Chtchoukine a été nationalisée. Ainsi, cette œuvre fut entreposée au Musée Pouchkine de Moscou. Aujourd’hui, ce tableau fait toujours partie de la collection de cet important musée russe.