Une question ? Appelez-nous au +33 9 77 215 600

Focus sur une œuvre : Guernica de Pablo Picasso

Revenir au journal
Par Art Shortlist3 min
13/04/21

Guernica est l'un des plus célèbres tableaux de Pablo Picasso. Le gouvernement républicain espagnol a commandé cette grande œuvre afin de représenter l’Espagne lors de l’Exposition Universelle de Paris en 1937. C’est à partir de cette demande que Picasso a imaginé et créé ce tableau.

Pablo Picasso peignant Guernica


Analyse de la composition du tableau

Le tableau Guernica s’inspire des bombardements subis par la petite ville de Guernica en 1937. Dans cette gigantesque œuvre, Pablo Picasso s’est refusé à toute représentation réaliste de la petite ville basque bombardée.

Guernica, Pablo Picasso, 1937

À présent, voyons les éléments qui composent Guernica :

  • L’ampoule : en effet, on ne trouve aucune représentation des bombardements, seule une ampoule vient symboliser ce déluge de feu sous forme de flammes incandescentes émanant du corps de l’ampoule.
  • Le cheval : il se situe juste en-dessous de l’ampoule et de ses rayons. Ce cheval est éventré avec son corps transpercé par une lance.
  • Le taureau : la figure du taureau est également représentée, elle est l’emblème de l’Espagne.
  • La colombe : elle est à peine esquissée et comme effacée pour montrer la monstruosité de la guerre face à la paix disparue.
  • Les femmes : plusieurs femmes sont représentées, notamment une à la gauche du tableau, la tête renversée vers le ciel, bouche ouverte et portant son bébé dans les bras. Une autre, dans le haut droit du tableau est en train de crier la tête et les bras levés vers le ciel.
  • L'homme à l’épée : il est le seul homme représenté dans cette œuvre, il gît au sol, avec tout son corps démembré.


Dans ce tableau, Picasso utilise un aspect propre au cubisme : la représentation simultanée de face et de profil en s’interdisant toute profondeur.


À lire aussi : 10 choses à savoir sur Pablo Picasso


Une œuvre hors norme

Ce tableau de Picasso est hors norme pour au moins trois raisons :

1) Par ses dimensions : en effet, il s’agit d’une œuvre monumentale peinte à l’huile qui mesure 3,5 m de hauteur et 7,8 m de largeur.

2) Par les couleurs employées : avec Guernica, Picasso a limité son choix de couleurs à des teintes de gris, de noir et de blanc.

Picasso peignant Guernica dans son atelier parisien, photo prise par Dora Maar

3) Par les circonstances de son exécution : Picasso a peint Guernica dans son nouvel atelier situé à Paris au 7 rue des Grands-Augustins, dans un immeuble du 17ème siècle, chargé de souvenirs historiques puisqu’il s’agit de l’ancien hôtel des Ducs de Savoie. C’était la première fois que Picasso autorisait la présence d’un public pendant qu’il travaillait. Dora Maar était constamment là photographiant les stades successifs de la création du tableau. Paul Éluard, le grand poète, était aussi un visiteur fréquent, tout comme André Malraux.


Une œuvre historique

Il fallut le bombardement de Guernica, au Pays Basque espagnol, le 26 avril 1937, pour que Picasso accepte de peindre en un mois seulement cette immense peinture entourée de ses amis et admirateurs. Ce tableau est devenu le symbole du triomphe de la destruction et de la haine.

Guernica après le bombardement

Avec cette huile sur toile, Picasso a souhaité attirer l’attention du monde entier sur le bombardement perpétré par les nazis en soutien des forces nationalistes espagnoles du Général Franco.


Une arme face aux Allemands

De quelle manière Picasso, dans un Paris occupé, s’est servi de son tableau pour rappeler aux Allemands leur responsabilité dans la guerre d’Espagne ?

En septembre 1940, les Allemands qui occupaient Paris, décidèrent de procéder à l’inventaire de l’ensemble des coffres de banque et Pablo Picasso fut convoqué au siège de la Banque Nationale du Commerce et de l’Industrie, Boulevard Haussmann, où il possédait deux chambres fortes à côté de celle de Henri Matisse. Picasso y abritait beaucoup de ses toiles et des œuvres de Matisse, Renoir et Cézanne...

Les enquêteurs allemands décidèrent ensuite de visiter l’appartement et l’atelier de Picasso et ils tombèrent sur une reproduction photographique de Guernica. L’officier allemand demande alors à Picasso : "C’est vous qui avez fait ça ?" "Non, ça c’est vous." lui répondit Picasso.


Qu’est devenu ce tableau depuis 1937 ?

Picasso ayant interdit toute venue de Guernica en Espagne tant que Franco serait au pouvoir, le tableau est resté en exil même après la mort de Franco en 1975, sillonnant le monde à travers de nombreuses expositions, puis conservé à New York au MoMA selon le souhait de l’artiste...

Un enfant face à Guernica au Musée Reina Sofía

Le 10 septembre 1981, Guernica a enfin pu rejoindre l’Espagne où il fut exposé au Musée du Prado dans un premier temps, en attendant la construction et l’ouverture du musée national espagnol d’art moderne et contemporain : le Musée Reina Sofía de Madrid. Depuis 1992, il est exposé dans ce prestigieux musée madrilène et fait la fierté du peuple espagnol.