Une question ? Appelez-nous au +33 9 77 215 600

8 sites et applications indispensables pour estimer ses œuvres d'art

Revenir au journal
Par Thibault de Watrigant6 min
07/11/19

Vous souhaitez connaître la valeur d’une œuvre d’art ? Vous êtes au bon endroit car voici les meilleurs sites et applications pour y parvenir sans difficulté. Cette sélection n’est pas exhaustive, mais elle vous permettra de trouver les outils les plus adaptés pour estimer chacune de vos œuvres.


Les sites Internet

L'incontournable : ARTPRICE

Source : artprice.com

Ce site a vu le jour en 1997 en France. La proposition est simple : Art Price répertorie pour ses utilisateurs, les résultats de vente d’œuvres d’art à travers plus de 70 pays. À ce jour, le site propose des données pour plus de 700 000 artistes, 30 millions de résultats de vente et 130 millions d’œuvres au total. Cet outil est donc incontournable, vous y trouverez des œuvres allant du 17ème siècle à nos jours, toutes les catégories vendues sur Art Shortlist y sont représentées. Le site vous permet de sélectionner vos artistes favoris, dans le but d’être mis au courant lorsqu’une œuvre de l’artiste sera proposée à la vente. 

Art Price se destine à tous les acteurs du marché de l’art : les amateurs, les collectionneurs, les professionnels ainsi que les artistes. Pour utiliser les services d’Art Price, il existe différents abonnements adaptés au besoin de chacun, le plus basique vous coûtera environ 230 euros pour une année. Avec ce compte vous pourrez effectuer des recherches de façon illimitée, obtenir des résultats de vente détaillés et être au courant des ventes à venir d’un artiste.


À lire aussi : 4 technologies qui bouleversent le marché de l'art


Pour aller plus loin : ARTNET

Source : artnet.com

Cette entreprise créée en 1989 en Allemagne donne accès via son site à une base de données de plus de 200 000 œuvres et leurs résultats de vente depuis 1985. Sur ce site, vous trouverez des références par mouvement artistique et pour les artistes allant des maîtres anciens jusqu’à nos jours. Comme Art Price, Artnet est un outil précieux pour tous les acteurs du marché de l’art. 

En ce qui concerne les tarifs, il existe des abonnements mensuels et annuels, comptez 380 euros pour un abonnement annuel comprenant 150 recherches. Une recherche sur Artnet signifie que vous faites apparaître les 100 premiers résultats correspondant à vos critères sur une page. Dès que vous changerez de page, une recherche supplémentaire vous sera alors comptabilisée. Nous vous recommandons Artnet pour la précision de ses données, sachez que pour essayer cet outil vous pouvez souscrire à un forfait au jour, qui comprendra cinq recherches pour 27 euros. 


L’interactif : ARTSY

Source : artsy.net

Lancé aux États-unis en 2009, Artsy se définit comme : « une plateforme pour collectionner et découvrir l’art ». Il répertorie environ un million d’œuvres d'art de plus de 100 000 artistes. Ces chiffres donnent le tournis pour un site qui n'existe que depuis 10 ans.

Artsy fonctionne à la manière d’un réseau social, vous créez un compte et vous avez la possibilité de suivre vos artistes favoris, de découvrir des œuvres à la vente ou même d'avoir des suggestions pour trouver des artistes similaires. Il faut le reconnaître, ce site n’est pas aussi précis et documenté pour réaliser des recherches que les deux précédents, il a d’ailleurs fait couler beaucoup d’encre et ne finit pas de faire jaser dans le monde de l'art. Malgré cela, cet outil connaît un succès important auprès de certains professionnels du marché de l’art, principalement dans le domaine de l'art contemporain. 

De plus, la création d’un compte et la réalisation de recherches sur Artsy sont gratuites. Cela correspond à la stratégie d’Artsy qui souhaite rendre l’histoire de l’art accessible au plus grand nombre. 


À lire aussi : 3 raisons qui prouvent qu'Instagram a bouleversé le marché de l'art


L’indispensable : ART LOSS REGISTER

Source : artloss.com

Cette base de données informatique fondée en 1991 est considérée comme la plus importante au monde dans le domaine des œuvres volées. Plus de 200 000 objets d’art y sont référencés. Ce site peut vous donner de précieux renseignements avant de faire une acquisition ou pour une œuvre que vous possédez déjà mais dont vous ignorez totalement la provenance, cela peut être le cas suite à un héritage. Il est possible d’acheter ou d'hériter d'une œuvre volée sans le savoir.

L’Art Loss Register a déjà permis la restitution de nombreuses œuvres volées pendant la Seconde Guerre Mondiale. Cette base de données est donc un passage obligé pour toute personne souhaitant vendre ou acheter une œuvre d’art en toute sécurité.


La complémentaire : BASE DE DONNÉES INTERPOL

Source : interpol.int

Pour compléter, le Art Loss Register vous pouvez vous rendre sur la base de données d’Interpol qui possède de nombreuses œuvres d’art signalées comme volées ou retrouvées. Ces deux outils sont similaires, mais il peut y avoir quelques différences sur les œuvres référencées.


La nouveauté : CATALOGUES RAISONNÉS DIGITAUX

De plus en plus de catalogues raisonnés adoptent la forme digitale. Ils vous permettront d’accéder à l’ensemble des œuvres connues d’un artiste. 

Le fait que votre œuvre figure dans un catalogue raisonné papier ou digital lui confère une valeur supplémentaire. Nous vous recommandons d’effectuer une recherche pour savoir s’il existe un catalogue raisonné digital ou papier sur l’artiste qui aurait réalisé votre œuvre.


À lire aussi : Le catalogue raisonné digital, une avancée majeure pour l'art


Les applications

Pour finir, nous allons vous présenter deux applications très prometteuses mais qui pour le moment restent imparfaites. Nous pensons tout de même qu’à l’avenir, elles joueront un rôle majeur dans l’expertise et la transmission de l’histoire de l’art.

La valeur montante : MAGNUS