Une question ? Appelez-nous au +33 9 77 215 600

Les emojis sont-ils des œuvres d'art ?

Revenir au journal
Par Thibault de Watrigant5 min
02/04/20

Ces dernières années les emojis ont envahi nos écrans. On les insère dans nos messages, sur les réseaux sociaux, en guise d’illustration ou tout simplement pour rendre nos textes plus vivants. L’emoji est un moyen puissant pour évoquer une idée ou une émotion. Alors, peut-on considérer les emojis comme des œuvres d’art à part entière ?


Le Japon, berceau des emojis

Le terme « emoji » provient de la langue japonaise, il désigne ces petits pictogrammes que l’on adore utiliser par message ou sur les pages web. Le « e » signifie « image » et « moji » signifie « lettre ». La prononciation du mot est volontairement assez proche du mot anglais ou allemand « emotion », ou en français « émotion », en espagnol « emoción », en italien « emozione ». Le terme emoji réussit à réunir de nombreuses langues par le sens et la phonétique.

Uniquement utilisés au Japon dans les premières années, ils se sont ensuite exportés au quatre coins du monde à une vitesse phénoménale. Chaque réseau social et chaque système d’exploitation (IOS, Android…) possède ses propres versions de ces petits pictogrammes. De nouveaux symboles font régulièrement leur apparition. Les mises à jour de ces logiciels sont d’ailleurs très attendus par les utilisateurs, faites-vous partie des fans des emojis ?


À lire : 8 sites et applications pour estimer ses œuvres d’art


Quelques chiffres à connaître sur les emojis

Top 3 des emojis les plus utilisés

➡️ Selon l'Agence Culturelle Japonaise en 2015, 56 % des Japonais avaient déjà utilisé des emojis et 29 % les avaient déjà vu sans les utiliser

➡️ Sur Facebook en 2017, 5 milliards d'emojis étaient échangés chaque via Messenger et 60 millions partagés au sein de publications

➡️ En 2018, le site emojipedia.org recensait pas moins de 2800 emojis

➡️ Selon Unicode en 2019, l'emoji "Visage avec des larmes de joie" (Face with tears of joy) était l'emoji le plus utilisé, il représente 9,9 % de l'utilisation des emojis à l'échelle mondiale. Pour compléter le podium, on retrouve "Cœur rouge" (Red heart) avec 6,6 % et "Visage avec yeux en forme de cœur" (Heart eyes) avec 4,2 %


Les emojis aux yeux de la loi

Pour déterminer si oui ou non les emojis sont des œuvres d’art, il faut inévitablement se tourner vers ce qu’en pense la loi. C’est Unicode qui a la lourde tâche de définir des codes uniques pour chacun des emojis et une brève description de leur sens. Rappelons tout de même que chaque plateforme interprète à sa façon chaque emoji, ce qui nous amène à nous questionner sur les droits d’auteurs liés à ces pictogrammes.

Aux yeux de la loi, tout emoji est protégeable par le droit d’auteur en tant qu’image graphique. Cependant, certains ne le sont pas en raison de leur trop grande simplicité ou de leur caractère universel (le cœur par exemple). Lorsqu’un emoji est un symbole incontournable pour représenter une idée, il ne peut être pleinement protégé. De manière générale, les emojis sont difficilement protégeables, car il existe de nombreux dérivés et de nombreux usages. Tout contrôler est donc mission impossible.

Je vous invite à lire un article très complet sur le sujet proposé par l'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle : Emoji et droit de la propriété intellectuelle.



À lire : 3 raisons qui prouvent qu’Instagram a bouleversé le marché de l’art


Art ou pas art ?

La célèbre fleur smiley de Takashi Murakami

That is the question ! En tout cas de nombreux graphistes tentent leur chance en soumettant de nouveaux emojis à Unicode. D’ailleurs, si vous souhaitez connaître la marche à suivre pour créer votre propre emoji et le proposer à cette organisation, je vous invite à suivre ce lien : Unicode Submission

Pour moi, cette démarche est celle d’un artiste qui offre ses créations à une grande organisation. Un peu comme lorsqu’un un artiste propose une œuvre pour un salon d’artistes ou une exposition.

Si l’on se réfère à la définition du Larousse :

« L’art est une création d'objets ou de mises en scène spécifiques destinées à produire chez l'homme un état particulier de sensibilité, plus ou moins lié au plaisir esthétique. ».

Par conséquent, l’emoji peut rentrer dans cette définition. En effet, les emojis ne sont peut être pas des œuvres d’art aux yeux de tous, mais qu’importe, ils sont créatifs, colorés et font partie de la vie quotidienne de millions de personnes.

Quand on associe emojis et art, on pense tout de suite à l’artiste japonais Takashi Murakami inspiré par la culture de son pays et qui utilise les emojis comme de véritables emblèmes culturels dans ses créations. Il est un des artistes les plus cotés au monde avec ses œuvres de fleurs-emojis.