Une question ? Appelez-nous au +33 9 77 215 600

8 choses à savoir sur Mark Rothko

Revenir au journal
Par Art Shortlist4 min
06/04/21

Grand maître de l’abstraction, Mark Rothko nous entraîne par ses coups de pinceau à vivre des émotions visuelles, des rêveries contemplatives dont lui seul avait le secret. Ses grands aplats de couleur continuent aujourd'hui de fasciner. Art Shortlist vous propose de découvrir 8 choses à savoir sur Mark Rothko.


1 - Il est né en Lettonie

Marcus Rothkowitz est né à Dvinsk (aujourd’hui Daugavpils en Lettonie) le 25 septembre 1903. Il a vu le jour au sein d’une famille de confession juive.

Une partie de sa famille en 1912 à Dvinsk, Mark Rothko est le plus jeune au centre

En 1913, il quitte l’Empire russe pour les États-Unis, il rejoint la ville de Portland où son père et ses frères sont déjà installés. Son père meurt seulement un an après son arrivée sur le continent américain.


2 - En 1940, il a changé de nom

En 1938, il obtient la nationalité américaine. Sentant l’influence du nazisme monter à travers le monde, il décide de changer de nom et adopte le nom anglicisé de Mark Rothko en janvier 1940.

Avec le Pacte germano-soviétique conclu entre Staline et Hitler en 1939, Rothko et d’autres artistes quittent le Congrès des artistes américains pour protester contre le rapprochement du congrès avec le communisme radical.

En juin 1939, il est à l’initiative de la Fédération des peintres et sculpteurs modernes qui souhaite maintenir l’art en dehors de toute propagande politique.


3 - Il enseignait le dessin à des enfants

Après une formation à la Lincoln High School de Portland et la prestigieuse université de Yale, Mark Rothko enseigne le dessin à des enfants à partir de 1929.

L'artiste continue de le faire jusqu’en 1952. Pendant toutes ces années, il transmet ses connaissances aux enfants au sein de la Center Academy of the Brooklyn Jewish Center.


4 - Il était membre du Colorfield Painting

Après s’être essayé à l'expressionnisme abstrait avec des artistes comme Adolph Gottlieb et Jackson Pollock, mais aussi au surréalisme, Mark Rothko développe une nouvelle façon de peindre à la fin des années 1940.

Untitled, Mark Rothko, 1947

Il était plutôt hostile à l'expressionnisme de l’Action Painting. En compagnie de Clyfford Still et de Barnett Newman, le peintre américain invente une nouvelle façon de peindre que l’on peut qualifier de méditative. Le critique d’art Clement Greenberg nommera ce courant le "Colorfield Painting" (en français : "Peinture en champs de couleur").

Il faut tout de même noter que Mark Rothko refusait qu’on le classe dans un mouvement artistique, il jugeait cela "aliénant".


5 - Sa carrière a pris son envol dans les années 1950

Le collectionneur Duncan Phillips fait l’acquisition de plusieurs tableaux de Rothko au cours des années 1950.

La Rothko Room au sein de la Collection Phillips

Il lui consacre même une salle entière au sein de sa collection d’art : "La Rothko Room", réalisant ainsi le rêve de l’artiste de l'expressionnisme abstrait américain qui souhaitait que les spectateurs de ses peintures ne soient pas perturbés par d’autres types d'œuvres.


6 - Une chapelle porte son nom à Houston

En 1964, Monsieur et Madame de Ménil lui demandent de créer un espace de méditation orné par des peintures. La Chapelle Rothko est de forme octogonale et elle est agrémentée en son centre d’un immense puits de lumière.

Intérieur de la Chapelle Rothko - Alan Islas ©

Malheureusement, l’artiste disparaîtra quelques mois avant son inauguration en 1971.

« Ce serait bien qu’on puisse construire partout dans le pays des lieux, des sortes de petites chapelles, dans lesquelles un voyageur ou un promeneur puisse méditer longuement sur un unique tableau accroché dans une petite salle » Mark Rothko.


7 - Il a connu une fin de vie tragique

Passionné par la création de peintures de grand format, Mark Rothko est stoppé dans son élan par un anévrisme de l’aorte qui l’empêche de peindre comme il le souhaite. Le 25 février 1970, il se donne la mort dans son atelier.

John Hurt Fischer, un ami de l’artiste a dit cela au sujet de la mort de Mark Rothko : 

"J’ai entendu diverses explications : il était en mauvaise santé, il n’avait rien produit depuis six mois, il se sentait rejeté par un monde de l’art dont les goûts éphémères s’étaient tournés vers des peintres plus jeunes et inférieurs. Peut-être y a-t-il un peu de tout cela; je l’ignore. Mais mon intuition est que sa colère si ancienne fut l’une de ces causes. Car c’était la colère justifiée d’un homme qui se savait prédestiné à peindre des temples, et voyait que ses toiles n’étaient considérées que comme de vulgaires biens marchands".


8 - Mark Rothko a la cote sur le marché de l’art

Les collectionneurs sont prêts à dépenser des sommes astronomiques pour acquérir ses plus belles peintures abstraites. En 2012, Orange, Red, Yellow (1961) a été vendue pour 87 millions de dollars.

Orange, Red, Yellow, Mark Rothko, 1961

En 2015, N.10 (1958) a atteint la somme de 82 millions de dollars aux enchères à New York. Mark Rothko est l’un des artistes abstraits les plus chers au monde à ce jour.