Une question ? Appelez-nous au +33 9 77 215 600

5 choses à savoir sur le Pop Art

Revenir au journal
Par Art Shortlist3 min
22/03/21

Popularisé par Roy Lichtenstein et Andy Warhol, le Pop Art est le mouvement artistique qui a le plus marqué la deuxième partie du XXe siècle. Aujourd’hui encore, le Pop Art continue de fasciner les artistes et les amoureux de l’art contemporain.

Avec des réalisations tantôt kitsch, provocantes ou colorées, les artistes Pop ont amené un regard nouveau sur la société de consommation occidentale à partir des années 1950. Découvrez 5 choses importantes à connaître sur le Pop Art.


1 - Le Pop Art est né en Grande-Bretagne au milieu des années 1950

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le Pop Art est une invention britannique. Le Pop Art est un ensemble de phénomènes artistiques intimement lié à l’esprit et à la culture populaire de l’époque.

Sa diffusion a été rapide dans l’ensemble du monde occidental, notamment grâce aux avancées technologiques permises par le modèle industriel et capitaliste.

I was a Rich Man's Plaything, Sir Eduardo Paolozzi, 1947

En Grande-Bretagne, le Pop Art a été amené au devant de la scène par Eduardo Paolozzi et Richard Hamilton.

Vers la fin des années 1950, le Pop Art a pris de l’ampleur aux États-Unis sous l’impulsion d’Andy Warhol, Jasper Johns, Roy Lichtenstein, Claes Oldenburg, Robert Rauschenberg ou encore de James Rosenquist.


2 - Un art accessible à tous

L'appellation "Pop Art" qui vient de l’abréviation de "Popular Art" en anglais, signifie "art populaire" en français.

Cette désormais célèbre expression a été utilisée pour la première fois par les membres de l’Independent Group. Ce dernier était un collectif d’intellectuels qui avait pour mission de réfléchir à l’influence de la technologie et des médias de masse sur la société. Les membres de ce groupe se réunissaient à l'Institute of Contemporary Art (ICA) à Londres.

Quelques membres de l'Independant Group : Nigel Henderson, Eduardo Paolozzi, Alison et Peter Smithson

Les sujets du Pop Art reprennent des symboles connus de tous : des célébrités, des personnages de bandes dessinées, des couvertures de magazines, des campagnes publicitaires, des objets du quotidien et des produits de consommation. Une œuvre d’art issue du Pop Art se veut accessible et compréhensible par le plus grand nombre.


3 - Un mouvement qui ne s’est pas limité aux arts plastiques

De nos jours, le Pop Art est tout de suite associé à la peinture. Cependant, il s’est également développé dans d’autres domaines : la musique, la mode, l’architecture, le design, le cinéma.

The Campbell's Soup Dress

Aux États-Unis, les artistes étaient convaincus que la production d’objets en série leur permettait de toucher un plus large public. New York a d’ailleurs été la ville phare de cette culture.

Le Pop Art anglais quant à lui, était plus centré sur les émotions, l’ironie et la dérision. Les artistes britanniques pouvaient s'opposer à certains principes du Pop Art américain et inversement, c’était de bonne guerre !


4 - Andy Warhol, chef de file du Pop Art

Andy Warhol est l’artiste le plus emblématique du Pop Art. L’artiste américain s’est engagé à partir des années 1960 dans la production de sérigraphies pour questionner sur le principe d’unicité de l'œuvre d’art.

Cow, Andy Warhol, 1966

Andy Warhol a réussi à transformer des produits de grande consommation en de véritables pièces d’art. Le pape du Pop Art a utilisé la culture populaire pour créer des œuvres autour d’objets de la vie quotidienne ou de personnalités célèbres. On peut notamment citer sa fameuse appropriation de la "Campbell Soup can" dès 1961, un objet devenu culte !

Andy Warhol a aussi représenté Elvis Presley, Marylin Monroe, Warren Beatty, Mao Zedong, Prince, Michael Jackson et tant d’autres...

De manière générale, Andy Warhol est venu interroger et sortir le monde de l’art de sa zone de confort.


5 - L’œuvre d’art la plus chère du Pop Art est signée Andy Warhol

Silver Car Crash (Double Disaster) est à ce jour la création Pop Art la plus chère de tous les temps. Elle a été vendue en 2013 pour 105 millions de dollars.

Silver Car Crash (Double Disaster), Andy Warhol, 1963

Conçue en 1963 par Warhol, cette sérigraphie provient d’une série intitulée Death and Disaster. Les trois autres œuvres de la série sont conservées dans des musées à New York, à Vienne et en Suisse.

Cette sérigraphie représente un accident de voiture au travers de 15 photos. Elle mesure 2,43 x 4 mètres et se compose de deux panneaux.

Cette œuvre de grand format d’Andy Warhol a atteint un prix impressionnant qui témoigne de l'intérêt des collectionneurs pour le Pop Art.