Revenir aux artistes
Peintre

James Pichette

Né(e) en 1920
France

Biographie

James Pichette est un peintre français associé au renouveau de la peinture non-figurative à Paris dans l’après-guerre et aux courants de l’abstraction lyrique et de l’art informel. Il commence à peindre ses premiers tableaux abstraits en 1942, lors d’un séjour en Haute-Savoie où il trouve du repos malgré la guerre, qu’il effectue dans les airs au sein du groupe de reconnaissance de division d’infanterie de l’armée française.

Arrivé à Paris à la libération, et après avoir servi dans les rangs de la résistance, il expose pour la première fois dans la capitale en 1947 à l’occasion du Salon des Surindépendants. Il rencontre alors des peintres célèbres futuristes italiens tels que Alberto Magnelli, Gino Severini, puis le français Jacques Villon, dont les échanges répétés nourrissent chez lui un goût pour le mouvement et la vitesse, et inspire sans doute le développement de son style géométrique vers plus de lyrisme et de liberté gestuelle.

Il expose ensuite au Salon des Réalités Nouvelles en 1950, ainsi qu’au Salon d’Octobre, entre autres expositions marquantes, où ses peintures participent à l'assaut porté contre l’abstraction géométrique par le critique Charles Estienne et le peintre Georges Mathieu.

Il s’installe à New York en 1960 où son style se tourne vers encore plus de lyrisme, alors qu’il s’imprègne de la musique jazz qu’il pratique également. Pichette a également réalisé des peintures dans le cadre de happenings et d’expériences de jazz-peinture pendant des festivals de musique.

L’inspiration musicale le mène à réaliser de nombreuses peintures sur ce thème. La toile est alors un espace conçu comme une scène sur laquelle s’improvise une musique visuelle faite de rythmes, de couleurs, et de gestes, semblable en tout point à la poésie sonore du jazz. Les compositions peuvent être apaisées, proche des ballades au piano et au saxophone, ou bien effectuées dans la fougue et l’emportement, elles rappellent le Free-Jazz, type musical que Pichette apprécie particulièrement. Elles sont néanmoins toujours lyriques de par leur liberté gestuelle et l’expressivité des couleurs qui rendent toute la joie et la vitalité qui animait ce peintre dans sa pratique.

Nous sommes heureux de vous présenter deux œuvres de ce peintre datant de cette belle période que fut celle des années 1960 et de son engagement dans cette peinture-jazz.

œuvres

James Pichette

Dialogue1963
4 500 €
Peinture

James Pichette

Composition1962 - 1963
2 500 €
Peinture

Je veux que Art Shortlist m'aide à acquérir une œuvre de James Pichette

Je veux vendre ou faire estimer une œuvre de James Pichette