Une question ? Appelez-nous au +33 9 77 215 600
Revenir aux artistes

Bernard Rancillac

Peintre
Dessinateur
Sculpteur
FranceNé(e) en : 1931Artiste célèbreArtiste célèbre

Bernard Rancillac est peintre et sculpteur français né le 29 août 1931 à Paris. Il vit et travaille en région parisienne.

Il est l’aîné d’une fratrie de cinq. L’un de ses frères était sculpteur sous le pseudonyme de Jean-Jules Chasse-Pot.

Bernard Rancillac passe sa petite enfance en Algérie jusqu’en 1937. Durant la Seconde Guerre mondiale, il se réfugie chez son père à Yssingeaux (Haute-Loire).

Après la guerre, il termine ses études au lycée Lakanal à Sceaux. En 1949, il se prépare au professorat de dessin à l’atelier de Met de Penninghen où il rencontre Bernard Aubertin.

En 1953, il effectue son service militaire à Meknès au Maroc. Sur place, une librairie expose ses premiers dessins. Dès son retour en France en 1955, il installe son premier atelier à Bourg-la-Reine. En parallèle, il exerce le métier d'instituteur.

De 1959 à 1962, il étudie la gravure à l’Atelier 17 de Stanley William Hayter (1901-1988). En 1961, il obtient le premier prix de peinture à la Biennale de Paris.

En 1967, il fait un séjour à La Havane. En mai 1968, il réalise des affiches à l’Atelier populaire des beaux-arts. Il contribue aux affiches murales et aux slogans de Mai 68.

En 1969, des rétrospectives de son œuvre ont déjà lieu : à Vitry-sur-Seine, à Saint-Étienne et à Brest.

« Tous les “événements” politiques m'impressionnent. Je l'ai découvert quand j'ai décidé de faire les toiles sur l'année 1966. J'ai compris alors que j'étais un animal politique, pas un chroniqueur mondain ! À l'origine de toute création artistique, il faut une émotion. Très souvent, chez moi, elle est de nature politique, même quand je peins des Mickey, des musiciens de jazz, des voitures ou des stars de cinéma. Le journaliste et le photographe sont plus présents sur l'événement et plus rapides en communication. Mais le peintre a le temps pour lui, le temps de s'enfoncer dans la chair du temps. Cela s'appelle l'histoire. » Bernard Rancillac en 1991.

Bernard Rancillac

FranceNé(e) en : 1931Artiste célèbreArtiste célèbre
Peintre
Dessinateur
Sculpteur

Bernard Rancillac est peintre et sculpteur français né le 29 août 1931 à Paris. Il vit et travaille en région parisienne.

Il est l’aîné d’une fratrie de cinq. L’un de ses frères était sculpteur sous le pseudonyme de Jean-Jules Chasse-Pot.

Bernard Rancillac passe sa petite enfance en Algérie jusqu’en 1937. Durant la Seconde Guerre mondiale, il se réfugie chez son père à Yssingeaux (Haute-Loire).

Après la guerre, il termine ses études au lycée Lakanal à Sceaux. En 1949, il se prépare au professorat de dessin à l’atelier de Met de Penninghen où il rencontre Bernard Aubertin.

En 1953, il effectue son service militaire à Meknès au Maroc. Sur place, une librairie expose ses premiers dessins. Dès son retour en France en 1955, il installe son premier atelier à Bourg-la-Reine. En parallèle, il exerce le métier d'instituteur.

De 1959 à 1962, il étudie la gravure à l’Atelier 17 de Stanley William Hayter (1901-1988). En 1961, il obtient le premier prix de peinture à la Biennale de Paris.

En 1967, il fait un séjour à La Havane. En mai 1968, il réalise des affiches à l’Atelier populaire des beaux-arts. Il contribue aux affiches murales et aux slogans de Mai 68.

En 1969, des rétrospectives de son œuvre ont déjà lieu : à Vitry-sur-Seine, à Saint-Étienne et à Brest.

« Tous les “événements” politiques m'impressionnent. Je l'ai découvert quand j'ai décidé de faire les toiles sur l'année 1966. J'ai compris alors que j'étais un animal politique, pas un chroniqueur mondain ! À l'origine de toute création artistique, il faut une émotion. Très souvent, chez moi, elle est de nature politique, même quand je peins des Mickey, des musiciens de jazz, des voitures ou des stars de cinéma. Le journaliste et le photographe sont plus présents sur l'événement et plus rapides en communication. Mais le peintre a le temps pour lui, le temps de s'enfoncer dans la chair du temps. Cela s'appelle l'histoire. » Bernard Rancillac en 1991.

œuvres

Vendu

Bernard Rancillac

Guevara + che2004