Une question ? Appelez-nous au +33 9 77 215 600

Un historien d’art achète un tableau pour 80 euros et considère qu’il est l’œuvre de Van Dyck

Revenir au journal
Par Art Shortlist3 min
16/01/22

L’histoire commence en 1970 lorsque Christopher Wright, un historien de l'art spécialiste anglais des écoles hollandaise et française achète dans une brocante ce qu’il pense être une simple copie d’une peinture d’Antoine Van Dyck (1599-1641) pour 65 livres Sterling.

Aujourd’hui, certains experts considèrent qu'il s'agit probablement d’une œuvre authentique.


Revirement de situation

Après un demi-siècle accroché à son mur, le spécialiste britannique Christopher Wright n’en démord pas et affirme que son tableau est de la main de Van Dyck.

Antoine Van Dyck, Portrait d'Isabella Clara Eugenia, Infante d'Espagne. Photo George Mavroedis, collection de Christopher Wright

Cette peinture est un portrait d'Isabella Clara Eugenia, infante d’Espagne et régente des Pays-Bas espagnols. Elle était plus connue sous le nom d’Isabelle d’Autriche.

Christopher Wright a changé d’avis lorsque son ami Colin Harrison, le conservateur de l’art européen au Ashmolean Museum d'Oxford lui rendit visite à son domicile et affirma sans hésiter que cette œuvre est bien du maître flamand.


Il s’est confié au Guardian

Le 9 janvier 2022, l’expert anglais a expliqué au Guardian comment il a découvert ce tableau : "Les cordonniers sont souvent les plus mal chaussés. Je l'ai acheté à un brocanteur pour seulement 65 livres sterling, pensant que ce n'était qu'une simple copie d'un Van Dyck. Aujourd'hui je pense qu'il vaut au moins 40 000 euros, peut-être plus, certaines œuvres du maître flamand sont parties récemment à plus de 100 000 euros aux enchères."


Le tableau a été vu par des spécialistes

En suivant les recommandations de son ami, le propriétaire a présenté son tableau à des spécialistes de la Courtauld Gallery de Londres.

Les professeurs Timoty McCall et Kendall Francis ont ainsi rédigé un rapport rappelant que Van Dyck et ses élèves ont peint de nombreux portraits d’infantes et qu’il sera compliqué de "déterminer avec une totale certitude le degré d'implication du maître dans le tableau dédié à Isabella Clara Eugenia.".

Néanmoins, les deux experts n’ont pas hésité à affirmer dans leurs conclusions que "la grande maîtrise du dessin nous amène à proposer provisoirement que l'on attribue à l'atelier de Van Dyck ce portrait", ils ont même précisé que le tableau a certainement été "achevé du vivant de Van Dyck sous son ultime supervision.".


Christopher Wright va prêter l'œuvre à un musée

Pour faire connaître cette peinture, Christopher Wright a décidé de la prêter à un musée britannique.

C'est le Cannon Hall Museum de Barnsley, institution basée dans le Yorkshire, au nord de l'Angleterre, qui a été choisie pour accueillir le portrait d'Isabella Clara Eugenia. Le tableau devrait être prochainement présenté au public.