Une question ? Appelez-nous au +33 9 77 215 600

Les musées de Vienne ouvrent un compte OnlyFans pour faire la promotion de leurs nus

Revenir au journal
Par Art Shortlist3 min
20/10/21

Pour promouvoir les nus conservés au sein des musées de la ville, l’office du tourisme de Vienne a créé un compte sur la plateforme réservée aux adultes OnlyFans.

Ce réseau social spécialisé dans les contenus érotiques présente donc les plus belles œuvres de nus de la capitale autrichienne. Une manière de tordre le coup au diktat et à la censure imposée par les réseaux sociaux.


"Nous avons enfin trouvé un moyen de montrer ces choses"

Helena Hartlauer, porte-parole de l’office du tourisme de Vienne ne mâche pas ses mots : "S’ils ne peuvent pas être utilisés sur un outil de communication aussi puissant que les médias sociaux, c’est injuste et frustrant. C’est pourquoi nous avons pensé à OnlyFans : nous avons enfin un moyen de montrer ces choses."

Avec la crise du Covid-19, la ville de Vienne a enregistré une forte baisse du nombre de visiteurs dans ses musées, une situation compliquée d’autant que les grands réseaux sociaux leur mettent des bâtons dans les roues…


Facebook, Instagram et TikTok dans le viseur

L’office du tourisme de Vienne veut montrer l’absurdité des algorithmes mis en place par les grands réseaux sociaux. En juillet dernier, le compte TikTok du musée Albertina a été suspendu à cause de la publication d’une œuvre de l’artiste japonais Nobuyoshi Araki montrant une poitrine.

Instagram a aussi sévi en 2019 en supprimant une peinture de Pierre Paul Rubens.

En 2018, Facebook avait supprimé une photo de la Vénus de Willendorf publiée par le musée d’histoire naturelle de la ville. Facebook avait considéré que cette image s'apparentait à un contenu pornographique.

Les affiches du musée Léopold dans le métro de Londres en 2018

Autre exemple marquant avec le musée Léopold qui avait eu toutes les peines du monde à promouvoir son exposition des nus d’Egon Schiele en 2018. En effet, les publicitaires anglais et allemands refusaient de promouvoir cette exposition d'Egon Schiele.

Finalement, le musée viennois avait trouvé la parade en utilisant des bandeaux pour cacher leurs parties intimes et le slogan : "100 ans mais toujours trop audacieux aujourd'hui."


Les premiers abonnés au compte OnlyFans recevront des entrées gratuites

En description du compte OnlyFans qui se nomme "Vienna’s 18+ content", il est indiqué que les premiers abonnés recevront une carte de réduction pour les transports viennois et un ticket pour voir l’un des nus concernés par la censure.

Vienne entend aussi questionner la société occidentale sur la limitation des libertés opérée par les réseaux sociaux : "Nous voulons juste nous demander : avons-nous besoin de ces limitations ? Qui décide de ce qui est censuré ? C’est très peu transparent." déplore Helena Hartlauer.

Elle a aussi ajouté : "Cette initiative marketing n’est pas la solution ultime pour résoudre la relation problématique entre le monde de l’art et les réseaux sociaux. Mais nous voulons nous battre pour nos valeurs et pour ce en quoi nous croyons."