Have a question? Call us at +33 9 77 215 600

3 raisons qui prouvent qu’Instagram a bouleversé le marché de l’art

Back to the journal
By Thibault de Watrigant4 min
12/09/19

Réseau social le plus utilisé par les artistes, les collectionneurs et les institutions culturelles. Instagram casse les codes et bouleverse l’ordre établi sur marché de l’art.

L’application offre de nombreuses possibilités de découvrir des œuvres adaptées au goût et aux finances de chacun. Les utilisateurs d’Instagram apprécient particulièrement l’aspect visuel et intime de la plateforme. Instagram peut-être considéré comme un phénomène de société, c’est pourquoi Art Shortlist a décidé de se pencher sur trois raisons qui démontrent à quel point ce réseau social a changé les règles du jeu sur le marché de l’art. 


La magie des hashtags 

Ces mots clicables sont magiques et drôlement efficaces, leur bonne utilisation permet à des artistes ou des vendeurs de se faire connaître auprès de collectionneurs cherchant des œuvres et des artistes par des mots-clés bien définis. Les algorithmes de l’application proposent aux utilisateurs des contenus adaptés à leurs goûts et préférences. Un peu comme si vous étiez dans un supermarché au rayon paquets de céréales et qu’une machine venue de nulle part vous tende la boîte correspondant le mieux à vos goûts. 

Vous l’aurez compris, sur le papier, les hashtags connectent un annonceur à sa cible, mais dans les faits de nombreux profils utilisent les hashtags à la mode pour des contenus décalés ou inappropriés. En tant que collectionneur, vous avez donc un travail de sélection à réaliser pour dénicher quelques pépites.

Il y a quelques mois, Instagram a donné la possibilité à ses utilisateurs de s’abonner à des hashtags pour que des publications liées à ces derniers se retrouvent dans leur fil d’actualités. On perçoit ici une volonté de la plateforme de personnaliser l’expérience de ses utilisateurs pour les fidéliser. Cette nouvelle possibilité vous permettra, sans aucun doute, de réaliser quelques pêches miraculeuses. Alors, à vos smartphones !


Le culte de l’image

Entre les stories, les publications, les lives, l’image est au centre de tout sur Instagram. Cette abondance visuelle peut parfois perdre les utilisateurs qui ne savent plus trop où donner de la tête. Les stories (photos ou vidéos éphémères publiées par des utilisateurs pour 24h, ou parfois plus) et les lives sont depuis quelques années, des moyens particulièrement prisés pour séduire une communauté en l’informant et la fidélisant quotidiennement.

Les applications destinées à sublimer vos stories et publications fleurissent sur les smartphones, ce qui améliore de manière générale la qualité intrinsèque des contenus partagés. La concurrence sur Instagram se veut donc de plus en plus féroce et impitoyable. En matière d’art, le visuel est la clé d’une présentation d’œuvre. En privilégiant, la qualité photo ou vidéo, les vendeurs d’art mettent toutes les chances de leur côté pour capter une clientèle ciblée et intéressée. 

Les puristes diront qu’il est impossible d’apprécier une œuvre d’art sur un écran, nous leur répondons que c’est faux, puisqu’avec les avancées technologiques en matière de photographie, cette dernière va bientôt dépasser l’œil humain sur la qualité de la restitution des détails (si ce n’est pas déjà fait). Nous sommes d’accord pour dire qu’il n’y a rien de mieux qu’une confrontation physique avec une œuvre : on peut ressentir davantage d’émotions, la matière est plus visible et l’appréciation du format dans un intérieur est un facteur déterminant pour aimer une œuvre. Pourtant, n’en déplaise à certains, un coup de cœur peut avoir lieu sur un écran, je parle en connaissance de cause, on peut devenir fan d’un artiste sans avoir jamais vu ses œuvres sur un mur. 

Dans tous les domaines, Instagram a le pouvoir de faire connaître des contenus de qualité à ses meilleures cibles, c’est pourquoi cette plateforme est devenue indispensable pour toute activité sur le marché de l’art.


La grande proximité des acheteurs avec les acteurs du marché de l’art

Après magie et image, Instagram rime avec proximité, la plateforme permet à ses utilisateurs de réaliser des actions impensables par le passé, pour se rapprocher d’artistes et de vendeurs d’art. La palette d’actions pour y parvenir est variée : les messages privés pour dialoguer directement avec une institution ou un artiste, la possibilité de s’abonner, d’aimer et de commenter les publications d’un compte, de visionner des stories et bien plus encore.

Vous l’aurez compris, les opportunités d’entrer en contact avec des comptes intéressants sont nombreuses et apparaissent comme le but même de ce réseau social. Instagram laisse donc le temps à ses utilisateurs de s’imprégner des profils, avant de se laisser convaincre.

On peut souligner que ce système ne manipule pas l’audience, en lui laissant la pleine possession de son libre arbitre, ce qui en fait un outil marketing redoutable et authentique. Ce type de relations privilégiées pousse les entreprises à hausser la qualité de leurs services sous peine d’essuyer de fortes critiques se propageant rapidement sur les différents réseaux sociaux. Instagram efface les distances et les frontières en laissant la possibilité de découvrir des œuvres ou des services situées à l’autre bout du monde et ce depuis son canapé.


Rejoignez-nous sur Instagram : @artshortlist



Vous aimerez aussi