A question or an issue ? Contact us at +33 9 77 215 600

Quelles sont les conditions optimales pour conserver ses œuvres d’art ?

Return to the journal
By Thibault de Watrigant3 min
28/11/19

Vous collectionnez des œuvres d'art ? Alors cet article est fait pour vous, voici nos quatre conseils pour bien conserver ses œuvres sur papier et sur toile.


Toujours à l’abri des rayons du soleil 

On ne le dit jamais assez, mais le soleil est le premier ennemi des œuvres d’art, surtout des créations sur papier. En effet, les rayons du soleil jauniront votre feuille et dans le cas d’une peinture, la couche picturale pourra subir des évolutions. Au moment fatidique de l’accrochage, pensez donc à l’orientation du soleil.  


À lire aussi : Les différentes solutions pour acheter de l'art


Contrôler le taux d’humidité et la température

Pour une conservation optimale, le taux d’humidité doit être compris entre 45 et 55 % et la température entre 18 et 25°C. Pour mesurer le taux d’humidité, nous vous recommandons de faire l’acquisition d’un hygromètre. Il est important de noter que le changement du taux d’humidité a un impact plus important sur la détérioration d’une œuvre qu’un changement brutal de température, pour faire simple, tout changement important d’humidité peut être fatal. De plus, des études scientifiques ont démontré que les œuvres récentes sont encore plus sensibles à ces changements brutaux, du fait de l'hétérogénéité de certains des matériaux utilisés.


Accrocher solidement son œuvre

Cela peut paraître évident, mais il faut toujours vérifier avant d’accrocher une œuvre au mur : d'une part si le crochet peut supporter son poids et d'autre part si l’accroche est solide et durable. Une chute peut avoir des effets destructeurs, alors une petite vérification est toujours la bienvenue… 


À lire aussi : 4 facteurs clés pour connaître la valeur d'une œuvre d'art


Éviter certaines zones à risques

Dans votre maison, il y a des emplacements que vos œuvres ne supporteront pas. Je veux parler ici des pièces plus chaudes ou plus froides de votre habitation. Par exemple, accrocher un tableau au-dessus d’un radiateur est une très mauvaise idée, la chaleur y est intense et sèche (à moins de mettre un petit bol d’eau), alors attention danger ! Au-dessus de votre cheminée, vous exposez votre œuvre à des changements hygrométriques et de températures importants, et la fumée du feu peut noircir l’œuvre.


En suivant ces quatre conseils, vous mettez toutes les chances de votre côté pour préserver votre collection d’art sur le long terme. 



Vous aimerez aussi